la_marlagne_logonew.jpg
Image d'illustration

La Marlagne

|

Histoire du site


Le Centre, à l’architecture audacieuse, a pour écrin le domaine boisé de La Marlagne, sur les hauteurs de Wépion. L’endroit est riche d’un passé prestigieux.

Citée dans des documents divers depuis des siècles, la Forêt de Marlagne a connu l’occupation romaine avant de devenir, après la christianisation, un lieu de méditation pour les religieux et les ermites. En 1619, le couvent de la forêt St Joseph, également appelé Désert de Marlagne, s’y installe, avec la bénédiction des Archiducs Albert et Isabelle. Louis XIV visite le cloître en 1692. Des traces de cette période subsistent encore (un portique majestueux, une chapelle et des tronçons de l’enceinte). A la Révolution française, la forêt de La Marlagne passe dans le domaine national. Napoléon en donne cependant la jouissance à l’évêque de Namur.  Le domaine est ensuite cédé à la famille Drion, en 1860. Celle-ci y édifie un château Renaissance serti dans la futaie: le Château aux Mille Fenêtres. Le bâtiment est rapidement vendu à une communauté de religieuses bénédictines. Incapables de sauver le château du vandalisme, elles en précipitent même la démolition, cédant des pièces détachées au plus offrant.

Merci à Monsieur G. Maison, président du Syndicat d’initiative et du tourisme de Wépion.


Château Drion ou Mille Fenêtres